Lux est un court-métrage hommage mais aussi très personnel. Mes camarades (Imran et Florian) et moi voulions raconter une histoire teintée de fantastique. Nous avions pensé à un film dans la veine de Rencontres du Troisième Type. Nous voulions faire un court métrage à propos d’extraterrestres mais nous avions oublié que le plus important dans un film ce sont les personnages, ils portent le récit et permettent au spectateur de s’identifier et de vivre les aventures du héros. Nous nous sommes concentrés sur un thématique récurrente des films de Spielberg : la séparation. Le style fantastique permet aux personnages de confronter leurs problèmes sociaux avec des événements paranormaux qui parfois permettent leur résolution.

Lux raconte l’histoire d’Hugo, qui, après avoir vécu des événements inexplicables quand il était petit, va devoir faire face à sa peur de l’inconnu lorsque sa petite amie le met à l’épreuve.

23 juillet 2017